48 ans de sourires d'enfants

Certification de l’ACQ

Camp certifié ACQLa Ferme d’André est accréditée par l’Association des Camps certifiés du Québec dont programme de certification comprend plusieurs normes qui traitent des exigences et meilleures pratiques relatives à la sécurité, à l’encadrement, à la programmation, à l’environnement, à la santé et à l’alimentation.

Cliquez ici pour avoir un aperçu des normes de l’ACQ.

Coup de cœur!

La Ferme d’André, un coup de cœur de l’Association des Camps certifiés du Québec!

Après avoir visité près de 60 camps de vacances au Québec il y a quelques années, l’Association des Camps du Québec a décerné à La Ferme d’André le prix  »Coup de Coeur »! (Voir le texte au bas de la page.)

Cette mention spéciale souligne les nombreux mérites de la ferme : son accueil convivial, la beauté de son paysage et de ses bâtiments, son organisation et la compétence de son personnel, de même que sa philosophie pédagogique unique basée sur l’autonomie de l’enfant à l’intérieur d’un encadrement rigoureux.

Description de La Ferme d’André

– Pierre-Louis Richard, de l’Association des Camps certifiés du Québec

 

Différent? Hors du commun? Déroutant? Spécial?

L’ensemble de ces qualificatifs probablement. La Ferme d’André est un camp qui mérite une adaptation; une adaptation à l’autonomie et à la liberté pour les enfants et les parents ! La ferme est aménagée pour les enfants et les accueille tous. Elle est colorée et chaleureuse. Les enfants y sont carrément chez eux. Les installations sanitaires sont propres et fonctionnelles. Quatre autres bâtiments, la grange à Tarzan, l’étable, l’atelier d’art et la grange à foin forment l’infrastructure du camp. Il y a les champs, une mare aux canards, la piscine, le manège pour l’équitation et un sentier qui mène à un petit boisé centenaire.

Il y a une soixantaine d’enfants sur le site, mais on n’entend pratiquement rien. Le rythme est celui de la nature. Chacun est occupé. L’enfant, lorsqu’il arrive au camp, est intégré dans des règles de vie et de conduite précises, par rapport aux activités ou encore avec les animaux. Par la suite, il pratique l’activité qui lui plaît et avec ceux, moniteurs et amis, qui lui plaisent. Il doit se responsabiliser, découvrir son milieu, ses intérêts, développer son réseau d’amis, faire en sorte de passer des vacances correspondant à ses attentes. Les activités vont des tâches quotidiennes de la ferme (soins des animaux, récolter les légumes, cuisiner et faire la vaisselle, etc.) jusqu’à l’équitation en passant par le bricolage ou la baignade à la piscine. L’équitation est supervisée par deux moniteurs.

L’enfant choisit lui-même ses temps libres, le moment où il commence et où il termine son activité. Il peut même choisir son endroit pour dormir : dans la maison ou dans la grange. Les seuls moments établis sont ceux des repas et du repos. La programmation, au sens commun dans le langage des camps, est laissée libre à chacun. Les enfants apprécient certainement l’atmosphère qui règne au camp. Il suffit d’assister à un repas pour s’en rendre compte. C’est bruyant, animé mais combien convivial et plaisant. Au moment de ma visite, plusieurs anciens du camp venaient faire une visite, certains accompagnés de leurs enfants, pour se replonger dans cette ambiance agréable. En chaque lieu et activité, un animateur, beaucoup plus un accompagnateur, voit au bon déroulement des activités.